Shopping seconde main : mes adresses favorites à Paris

Salut salut, j’espère que vous allez bien ! Comme promis, je vous partage mes bonnes adresses shopping ! Depuis le temps que je vous parle de mes achats, je suis bien contente de vous communiquer mes bons plans ! Cette liste ne constitue pas un classement mais elle est exhaustive : elle contient TOUS les lieux où je fais du shopping actuellement.

Ici, je ne vous parlerai que de seconde main car je ne fréquente plus du tout les magasins « classiques » de type Zara, H&M, Mango ou autre. Je ne mets plus un orteil dans ces enseignes.

Pourquoi se mettre à la seconde main ?

  • la mode est une industrie très polluante
  • dans les enseignes de type Zara, H&M, Mango, Primark et bien d’autres, les travailleurs bossent dans des conditions très difficiles, parfois dangereuses pour leur santé et sont très peu rémunérés
  • quand on s’habille en seconde main, on ne ressemble à personne
  • globalement, ça coûte moins cher

Il s’agit là des principales raisons pour lesquelles j’ai changé ma façon de consommer la mode il y a environ 8 mois. Ne vous y trompez pas, j’étais une vraie « serial shoppeuse ». Je faisais du shopping toutes les semaines et je dépensais beaucoup d’argent. Mais tout le monde peut changer ses habitudes, il suffit de le vouloir, d’explorer ce qui vous convient le mieux, de trouver la meilleure alternative.

La seconde main, ce n’est pas sale, ce n’est pas en mauvais état et il existe des tas de possibilités : la friperie, le dépôt-vente, les sites de vide-dressing, les brocantes… Il vous est déjà arrivé de faire un achat impulsif et de vous retrouver avec des vêtements que vous n’avez portés qu’une seule fois, ou même pas du tout ? Dites-vous que c’est arrivé à des milliers de personnes et que ce sont ces fringues-là, en état neuf et moins cher, que vous allez dénicher en fripes ou ailleurs.

Notez aussi que la seconde main est pour tout le monde puisqu’on y trouve tous les styles : bohème, casual, rétro… Quel que soit votre look, vous pouvez tout à fait vous habiller en friperie.

Dans cet article, je me mets à poil haha, je vous livre tout mon dressing, TOUTES les boutiques où je m’achète des fringues de façon régulière. Vous verrez, il n’y en a pas beaucoup, je suis plutôt flemmarde, j’ai des bonnes adresses et je n’en cherche pas d’autres, je dois l’avouer. Après, dès que je croise une friperie, je vais faire un tour : il faut être curieux pour espérer trouver des pièces chouettes !

Aujourd’hui, la friperie n’est plus marginale, c’est devenu une mode, un vrai business. Ce n’est pas une mauvaise chose, mais du coup, les prix flambent. Certaines friperies pratiquent des prix supérieurs à ce qui se vend chez H&M, Monki ou autre… En général, les friperies les plus chères sont bien rangées, ont une belle sélection, vous évitent de fouiller et ressemblent à s’y méprendre à des boutiques de vêtements neufs. Il faut aussi noter que bien des friperies proposent des vêtements de très bonne facture, fabriqués en Europe ou en France, ce que vous ne trouverez certainement pas chez H&M… Là, le prix se justifie.

S’habiller en seconde main : ce que ça change

Si vous décidez de vous mettre à la seconde main, il va falloir apprendre la patience. En effet, il ne s’agit pas de se dire « tiens, j’ai besoin d’un jean mom pour demain, je vais aller dans tel magasin pour le trouver ». Ça ne marche pas comme ça, il ne faut pas avoir d’objectif shopping, sinon vous serez forcément déçus. Oui, vous pouvez vous mettre en tête de trouver LE jean qui va vous plaire du premier coup en friperie (ça arrive une fois tout les 10000 ans, ça s’appelle un miracle). Quand on cherche le bon jean en seconde main, il faut accepter d’en essayer une trentaine et de faire 5 endroits en 2 mois pour le trouver. C’est ça aussi, la magie de la seconde main. On ne sait pas ce qu’on va trouver, on doit se laisser porter, lâcher prise, accepter la non immédiateté. Il est loin le temps où je devenais folle de ne pas avoir trouvé la pièce tant désirée du premier coup. Mais c’est agréable aussi la surprise, venir pour un jean mais trouver un pantalon fleuri ou un t-shirt à message trop cool.

La plupart du temps, les articles ne sont ni échangeables ni remboursables. Donc réfléchissez bien avant d’acheter, pas de retour en arrière possible. Finalement, on réfléchit plus avant l’achat, ça évite de gaspiller, c’est une bonne chose.

Faites aussi bien attention à la qualité de ce que vous achetez. Avec l’expérience, on apprend à bien vérifier qu’il n’y ait pas de tâche trop incrustée, de trous, de coutures sur le point de lâcher… Prenez le temps d’inspecter ce que vous vous apprêtez à acheter au risque d’avoir une mauvaise surprise en rentrant à la maison…

Enfin, soyez curieux, entrez dans toutes les fripes où magasin de seconde main que vous croiserez, dans votre ville où lorsque vous faites du tourisme.

Bonne lecture !

EPISODE

rhdr

C’est LA friperie ultra branchouille dont tout le monde parle ! On y trouve de tout : des sacs bananes, des sweats, des vestes en cuir, des baskets, des robes vintage, des vestes en jean colorées… Globalement, tout ce qui est tendance se trouve chez Episode. C’est bien rangé, c’est classé, donc… C’est ce que j’appelle de la fripe chère : 25 euros le sweat, 25 euros la tunique brodée, 10 euros le t-shirt ou le col roulé fin…

Pourquoi j’aime ? C’est une fripe assez grande, avec du choix, des pièces à la mode, le personnel est super cool, les cabines d’essayage sont nombreuses (8 il me semble). Ah oui, et j’y ai trouvé ma paire de Converse noires quasi neuves à 25 euros… Le pied !

Les moins : le monde parfois, les hordes de lycéens qui viennent après les cours (oui, je deviens vieille et relou), et les prix parfois excessifs.

Episode
12-16 rue Tiquetonne
75002 Paris

Quelques trouvailles : 

25 euros le sweat, 7 euros la banane, 25 euros les Converse

MAD VINTAGE

cof

Je fréquente surtout la boutique située à Beaubourg, mais il en existe bien d’autres car c’est une chaîne. Les boutiques sont très bien tenues, très belles. Je vous recommande aussi celle située 66 rue Saint-Denis. Elle est très grande, sur plusieurs étages, et le choix est fou : des couleurs, des paillettes, des pièces excentriques. Je suis fan de cet endroit mais c’est un peu la ruine pour de la fripe : 25 euros la robe, jusqu’à 70-80 euros le manteau (oui, oui…), 60 la veste en daim, 29 ou 39 euros le jean selon les marques… Les pièces sont vraiment belles, la sélection est pointue, il y a des cabines agréables. On adore. Fans des années 60, 70, la boutique de Beaubourg est top.

Pourquoi j’aime ? Quand j’ai la flemme de fouiller et que j’ai le budget, c’est le paradis. Il y a aussi beaucoup de cabines d’essayage.

Les moins : les prix excessifs pour de la seconde main.

Toutes les adresses ici : http://madvintage.fr/boutiques/

Quelques trouvailles : 

cof
Veste en daim 60 euros, robe 25 euros, jean 29 euros.

FREE’P’STAR

cof

Cette friperie est une véritable institution. On y croise autant des touristes que des parisiens habitués. J’ai passé des heures dans cet endroit. Alors oui, c’est pas trié, c’est pas rangé par genre, faut se faufiler, faut fouiller mais c’est une bonne vieille friperie à l’ancienne avec des prix super attractifs (10 euros la robe, 15-20 euros le beau sac en cuir, 5 euros le t-shirt…). Avec un bac à 1 euro et un (mini) étage où tout est à 1-2 euros, cette fripe, c’est juste le bonheur.

Pourquoi j’aime ? C’est une friperie pur jus, la trouvaille y est belle et c’est toujours une bonne affaire.

Les moins : une seule cabine d’essayage, souvent trop de monde, le peu de place pour circuler.

Free’p’star
61 rue de la Verrerie
75004 Paris

Quelques trouvailles : 

cof
Veste en jean Levi’s entre 20 et 30 euros, je sais plus exactement, robe 10 euros, sweat 1 euro dans le bac situé à l’entrée

LES VENTES EMMAÜS ALTERNATIVES

img_20190511_111943_1.jpg

Alors ça, c’est un MEGA BON PLAN ! Depuis des mois, je ne m’habille que là-bas ! L’association Emmaüs possède des boutiques un peu partout, il suffit de checker ici. Les prix sont très abordables et même si les boutiques sont généralement assez petites, ça vaut le coup de passer de temps en temps.

MAIS, le top du top, ce sont les ventes Emmaüs Alternatives : lors de ces ventes XXL 1kg de vêtements = 10 euros !!!!!! OUI OUI OUI ! Elles sont organisées 1-2 fois par mois un peu partout dans Paris. Y’a BEAUCOUP de choix, il faut fouiller, il faut être patient mais ça vaut grave le coup !!! En gros, en fonction du poids de vos articles, vous pouvez repartir avec quelques t-shirts, une veste et une robe d’été pour 7 euros, c’est juste le rêve !

Pourquoi j’aime ? Les prix défient toute concurrence et c’est une action solidaire.

Les moins : y’a pas de point négatif !

Pour être mis au courant des ventes : c’est par ici et

Quelques trouvailles : 

5-6 euros le tout aux ventes au kilo
cof
10 euros le sac en cuir marron, 1 euro chaque ceinture, 5 euros le pantalon en boutique Emmaüs

GUERRISOL

cof

Alors là, retroussez-vous les manches, vous avez du pain sur la planche ! Comme Free’p’star, Guerrisol est une institution pour les Vrais, les habitués de la fripe. Là-bas, le tri est sommaire. Il faut s’armer de BEAUCOUP de patience et fouiller longtemps pour trouver quelque chose mais les prix sont très friendly : 5 euros le t-shirt, 10 euros la veste en daim, entre 5 et 15 euros de sweat… Alors d’accord, l’ambiance ne donne pas envie : zéro déco, éclairage déprimant, articles pas mis en valeur du tout… Mais ne vous fiez pas aux apparences, vous y ferez les meilleures affaires de votre vie ! Bref, chez Guerrisol, soit on a de la chance, soit il faudra repasser une autre fois pour trouver son bonheur ! Mais ne désespérez pas, c’est la caverne d’Ali Baba ! 

Pourquoi j’aime ? C’est vraiment pas cher.

Les moins : l’ambiance pas sexy du tout, mais on s’y fait. Comme les gens ne remettent pas les produits à leur place, on peut avoir de mauvaise surprise à la caisse et se voir annoncer que c’est pas 5 euros mais 15 car l’article n’était pas rangé au bon endroit… Ça m’est arrivé 2 fois, un peu relou.

Guerrisol
96 boulevard de Barbès
75018 Paris

Quelques trouvailles : 

5 euros le t-shirt, 5 euros le gilet

BOBBY

cof

Bobby, c’est ma découverte la plus récente. Il s’agit d’un dépôt-vente donc j’y fais deux choses : j’y vide mon dressing et j’y achète des vêtements. C’est une très belle boutique très bien rangée : c’est simple, on dirait une boutique classique de vêtements neufs. C’est parfait pour commencer dans la seconde main si vous êtes très frileux à cette idée car la boutique sent bon et l’ambiance y est cosy et feutrée. Faites-y un tour, vous ne serez pas perdu. Vous y trouverez des sacs, des chaussures, des robes habillées, des tops dans tous les styles, des vestes, des bijoux, des lunettes de soleil… Les marques de luxe tels que Jerôme Dreyfuss, Yves Saint Laurent ou Chanel y côtoient du haut de gamme comme Sandro ou Maje mais vous trouverez aussi du Monki, du Zara, du Mango. Il n’y a que de la seconde main et la sélection est de bonne qualité car les pièces sont soigneusement sélectionnées par l’équipe de la boutique.

Pourquoi j’aime ? C’est très bien rangé et ils sélectionnent des pièces très chouettes. Niveau prix, on peut trouver des choses très correctes, on peut s’offrir du luxe, donc cela reste plus cher que de la fripe.

Les moins : le rayon homme quasi inexistant, les prix parfois excessifs.

BOBBY 
89 rue Réaumur 
75002 Paris

Quelques trouvailles : 

30 euros la combi en jean Zara, 35 euros la combi dorée TopShop

VINTED

Je vais vous dire deux mots sur Vinted même si je n’y ai effectué qu’un seul achat. Je trouve ce site clair et hyper cool mais ce qui me dérange, c’est le système de livraison qui génère forcément quelques déchets. Moi, je préfère les remises en main propre, ça permet en plus de voir le produit. Je sais qu’on peut en faire la demande au vendeur s’il est à proximité mais je ne sais pas si ça se fait souvent. Bref, je trouve que Vinted est pratique quand on recherche une pièce précise. Je vous donne un exemple très concret : j’ai flashé sur un manteau signé Zara vu sur une amie, je le voulais très fort mais Zara, c’est désormais interdit pour Bibi alors j’ai pris mon mal en patience et je l’ai finalement retrouvé sur Vinted. Leur moteur de recherche est bien foutu donc on peut facilement trouvé un produit précis ! Voilà, mais je pense que ce sera ma seule utilisation. Après, je trouve que c’est un très bon site, vous pouvez y faire de vraies bonnes affaires.

Pourquoi j’aime ? C’est le repère de toutes les fashionistas, on y trouve plein de pièces récentes, à la mode. Les prix sont en général raisonnables.

Les moins : le système de livraison qui génère des déchets, moi ça me dérange, mais ça reste de la seconde main alors c’est déjà très bien !

La trouvaille : 

45 euros le manteau léger en velours Zara

LE CAS KILO SHOP

cof

Je vous en parle parce que c’est incontournable mais je ne recommande pas. J’y vais rarement maintenant, mais j’y suis allée plusieurs fois alors je vais quand même vous donner mon avis. Kilo Shop est une chaîne de grandes friperies. C’est assez aseptisé, faussement authentique selon moi. Pourtant, le concept est séduisant : les vêtements sont triés par genre, ont tous un code couleur et en fonction de ce code, vous payez le kilo plus ou moins cher. SAUF QUE, il y a beaucoup de pièces sans intérêt, et les articles intéressants ne sont pas soumis à la vente au kilo, ils possèdent un prix fixe et excessif. Je pense qu’il est intéressant d’y faire un tour au moins une fois, pour voir, mais ne regardez que les pièces vendues au kilo, le reste, c’est vraiment abusé. Ils ont deux boutiques rue de la Verrerie, juste à côté de Free’p’star, profitez-en pour faire d’une pierre deux coups 😉

Kilo Shop
69-71 rue de la Verrerie
75004 Paris

Quelques trouvailles : 

35 euros la robe (beaucoup trop cher pour ce que c’est… elle est très belle mais fine) et un peu moins de 20 euros pour le sac

LES BROCANTES

Maintenant que l’été est bien installé, la saison des brocantes va battre son plein ! On y pense souvent pour les meubles, beaucoup moins pour l’habillement ou les accessoires ! Moi je suis une grande fan des brocantes ! Ça permet de prendre l’air, de se balader tranquillement… Et de faire de sacrées bonnes affaires ! Bon, on ne va pas se mentir, les brocantes parisiennes sont plus chères, malgré tout, ça reste intéressant ! Je l’avoue, moi je les fais beaucoup plus quand je suis en vacances, à la campagne, les tarifs proposés sont beaucoup plus abordables ! J’y trouve parfois des vêtements mais ce qui me plaît le plus, c’est de chiner des sacs ! Il n’est pas rare du tout que je trouve de quoi me faire plaisir en brocante. Et surtout, n’hésitez pas à marchander, c’est le jeu, et ça fonctionne très souvent !

Quelques trouvailles : 

cof
5 euros le sac en paille et 3 euros le sac boîte en bambou

J’espère que cet article vous a plu, qu’il vous a donné envie de vous mettre à la seconde main et qu’il sera à l’origine de nombreuses trouvailles ! N’hésitez pas si vous avez des questions ! Ou des bonnes adresses à partager 😉

Prenez soin de vous !

À bientôt !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s